Jambes lourdes, œdèmes, comment les soulager naturellement avec les plantes médicinales ?

Mis à jour : 5 déc. 2020

📋 Table des matières 📋


Quelles sont les causes des jambes lourdes et des œdèmes veino-lymphatiques ?

Les jambes lourdes : elles se manifestent par une sensation de lourdeur désagréable dans les jambes, souvent la nuit, mais qui peut aussi survenir en journée, en particulier lorsque l'on est assis de manière prolongée. Il ne s'agit pas d'une maladie, mais d'un symptôme, souvent le premier de l'insuffisance veino-lymphatique. L'insuffisance veineuse provoque la stagnation du sang lorsqu'il doit remonter vers le cœur. Lorsque ce problème persiste, on parle de maladie veineuse chronique. Elle est souvent associée aux varices.


La lymphe : elle joue aussi un rôle très important pour drainer les fluides à travers le corps, mais moindre comparé au système veineux. Lorsque ce dernier ne fait plus son travail correctement, la lymphe doit prendre le relai. Lorsqu'elle est surchargée à son tour, on voit apparaître un gonflement au niveau des jambes, c'est l'œdème.

A noter que la grossesse est souvent un facteur d'apparition des problèmes de circulation veineuse et lymphatique.


Complications : Les œdèmes favorisant la survenue d'infections bactériennes et fongiques, il faut surveiller le risque infectieux et adopter des mesures d'hygiènes en conséquence (désinfecter les plaies, soigner les mycoses des pieds et des ongles, consulter en cas de doute).


Photo jambes lourdes œdèmes insuffisance veineuse et lymphatique
Source : manki-kim sur Unsplash


⚠️ Attention ⚠️

Avant toute chose, il faut faire diagnostiquer l'origine des œdèmes. Leurs causes peuvent être multiples ( traumatisme, chirurgie...), et certaines peuvent nécessiter une prise en charge aux urgences (ex : la phlébite qui peut conduire à une embolie pulmonaire).

J'ajouterai à cela qu'il est essentiel de parler avec votre médecin, ou avec un pharmacien spécialisé dans la phytothérapie, avant de mettre en place une stratégie de traitement à base de plantes médicinales. Cette remarque me parait d'autant plus importante que bon nombre de personnes ont tendance à penser que les méthodes naturelles sont sans danger, alors qu'elles présentent souvent des contre-indications, des risques de surdosages et d'interactions médicamenteuses.

Notez que notre sujet étant la circulation sanguine, la plupart des plantes que je vais citer peuvent interagir avec les médicaments anti-coagulants et ne doivent pas être consommées avant / après un acte chirurgical.


Avec tout cela en tête, nous allons nous intéresser aux approches thérapeutiques naturelles qui peuvent soulager les jambes lourdes et les œdèmes dus à l'insuffisance veino-lymphatique. De nombreuses options s'offrent à vous.


Les remèdes naturels contre jambes lourdes et les œdèmes

Dans un premier temps, nous allons voir du côté des plantes médicinales, puis nous ferons un tour du côté des huiles essentielles, et enfin on parlera des champignons médicinaux.

A la fin de l'article, comme toujours, un résumé en infographie.


Comment améliorer la circulation sanguine et lymphatique avec les plantes ?

On utilise les plantes médicinales le plus souvent sous forme de tisane (infusion ou décoction) ou de teinture mère (un extrait à base d'alcool).

Ces préparations permettent d'extraire les principes actifs des plantes. Elles sont à favoriser par rapport aux gélules à bases de plante, dont on ne sait pas toujours si le corps est capable de les assimiler, faute d'étude. Je préfère les modes de consommation traditionnels, éprouvés à la fois par la pratique et par les études.

Sauf indication contraire, on peut faire des cures de 3 semaines, puis discontinuer pendant 1 semaine et renouveler l'utilisation si besoin. Tout traitement phyto-thérapeutique sur le long terme doit faire l'objet d'un avis médical. Les champignons, en revanche, peuvent et doivent être pris au long court (1 à 6 mois).


Mais alors, quelles plantes utiliser ?

  • Le fragon épineux / petit houx C'est certainement la plante la plus connue pour l'insuffisance veineuse chronique, considérée comme un traitement sûr et efficace, elle a été largement étudiée à ce sujet. Elle protège aussi les vaisseaux sanguins. Malgré son efficacité, elle présente des contre-indications non négligeables. Le fragon épineux entre dans la composition du médicament Cyclo 3 / Cyclo 3 fort, avec la vitamine C et l'hesperidine methyl chalcone ou HMC (un nom compliqué pour un simple protecteur cardio-vasculaire). C'est une option très intéressante, prouvée avec étude contre placebo. Parlez-en à votre pharmacien ! 🍵 Posologie usuelle : Feuilles et écorces (pas les fruits). En décoction, 60g par litre d'eau, bouillir 10 min et infuser 20 min. En teinture, 30 à 50 gouttes par jour. Contre-indications : Diabète. Interaction avec les médicaments alpha-bloquants (hypertension et maladie de Raynaud), avec les corticoïdes et la lidocaïne. La consommation de cette plante peut entrainer des nausées, vomissements, et diarrhées. Si cela devait se produire, ne persistez pas et tournez-vous vers une autre plante. Les fruits sont toxiques.



  • La vigne rouge Les feuilles de vigne rouge sont très connues pour leurs propriétés cardioprotectrices, veno-protectrices et antioxydantes. Elles réduisent à la fois les œdèmes causés par la surcharge lymphatique et sont très efficaces pour traiter l'insuffisance veineuse. Elles améliorent aussi la micro-cirlucation cutanée et la distribution d'oxygène, souvent affectées par la maladie. 🍵 Posologie usuelle : 1 cuillère à soupe par tasse, 2 à 4 fois par jour, en infusion 10 minutes. Suite aux nombreuses études, on trouve des extraits standardisés : 400mg/jour en entretien et 800mg/jour en traitement de fond. Contre-indications : Sur avis médical chez la femme enceinte. C'est une plante un peu tannique donc il y a toujours des possibilités de nausées. Elle pourrait réduire l'action à des anticoagulants ou antiplaquettaires à très forte dose.


  • Le mélilot Une fleur assez peu connue, mais qui favorise la circulation veino-lymphatique. Elle s'utilise donc aussi bien pour les jambes lourdes que les œdèmes. Une étude s'est intéressée à l'emploi de coumarines extraites du mélilot pour drainer les œdèmes lymphatiques des bras chez les patientes atteintes de cancer du sein. Elle conclut que le traitement était bénéfique en accompagnement des drainages lymphatiques manuels. 🍵 Posologie usuelle : Une cuillère à café bombée par tasse, infuser 10 minutes. 2 à 3 tasses par jour. En teinture, 15 gouttes matin et soir. Contre-indications : Le mélilot peut devenir anti-coagulant lorsqu'il est contaminé par un champignon. Ne pas utiliser pendant la grossesse. Interaction avec les antiagrégants, les antivitamines K et la warfarine.


  • L'hamamélis de virginie Moins étudié mais grand classique de la phytothérapie traditionnelle, l'hamamélis est employé comme vasoconstricteur dans de nombreuses affections veineuses. 🍵 Posologie usuelle : Une cuillère bombée par tasse en décoction rapide, 2 minutes. En teinture, 25 gouttes 3 fois par jour. Contre-indications : hépatotoxicité légère.


  • Le noisetier Similaire à l'hamamélis, il peut être utilisé contre les jambes lourdes et les œdèmes. 🍵 Posologie usuelle : Feuilles, écorces et jeunes rameaux. 25 grammes par litre d'eau en infusion. Il faudrait le laisser macérer pendant la nuit (Valnet). Teinture, 15 gouttes 2 fois à 3 par jour. ❌ Contre-indications : aucune à ma connaissance.

D'autres plantes peuvent être utiles, quoique secondaires. Vous pouvez les ajouter à vos préparations : Notamment, la bourse à pasteur (feuilles), le cassis (feuilles) et l'hydrastis (rhizome et racine).



Les massages aux huiles essentielles contre l'insuffisance veineuse et lymphatique

Pour favoriser la circulation locale, on peut masser les jambes avec certaines huiles essentielles, 2 à 3 gouttes sur chaque jambe, à répéter dans la journée. Je vous conseille de choisir 2 ou 3 HE que vous mélangerez ou que vous ferez tourner.


Il est impératif de les diluer dans une huile végétale. On choisira de préférence l'huile de pépin de raisin, ou l'huile de macadamia (qui favorise la circulation sanguine et le drainage de la lymphe).


Quelles huiles essentielles utiliser ?

  • HE de lentisque pistachier : La plus efficace. Favorise la circulation veineuse et lymphatique, anti-cellulite. ❌Dermocaustique ++ (=irritant)Pas avant 6 ans, ni pendant les 3 premiers mois de la grossesse.

  • HE de santal blanc : décongestion veineuse et lymphatique.

  • HE de tanaisie bleue / tanaisie annuelle : circulation sanguine. ❌Cette huile essentielle contenant des cétones, elle est interdite pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi qu'aux épileptiques.

  • HE de pin sylvestre : décongestionnant lymphatique (œdèmes). ❌Dermocaustique ++ Déconseillée pendant la grossesse et l'allaitement. Toxicité sur le long terme.

Si vous les avez sous la main, vous pouvez aussi utiliser ces autres huiles essentielles, qui seront moins efficaces :

  • HE de citron (tonique veineux et lymphatique). ❌Dermocaustique +++. Photosensibilisante. Risque d'allergie. Pas pendant la grossesse.

  • HE de patchouli (tonique veineux). ❌Déconseillée pendant la grossesse et en cas de cancers hormonodépendants. Risque d'interaction médicamenteuse.


Les champignons médicinaux, une option souvent méconnue

Ce que j'aime avec les champignons médicinaux, c'est qu'ils comportent moins de risques et de contre-indications que la plupart des plantes médicinales. Ils sont faits pour être utilisés sur le long terme, par conséquent, ils sont particulièrement intéressants pour les personnes qui souffrent de problèmes de santé chroniques.


En revanche, pour obtenir des résultats, il faut les consommer pendant au moins 3 semaines. Ce n'est donc pas la solution idéale si vous souhaitez un soulagement immédiat. Mais rien de vous empêche de combiner plusieurs méthodes, par exemple, de prendre les champignons le matin et de boire une tisane de plantes le soir.


Quels champignons apaisent les jambes lourdes et les œdèmes ?

  • Auricularia auricula-judae L'auricularia protègerait la structure et l'élasticité des capillaires (petits vaisseaux sanguins). Elle prévient des varices en renforçant la structure des veines. C'est donc un allié des personnes qui souffrent d'insuffisance veineuse. ❌Contre-indications : Ce champignon, lorsqu'il est consommé en trop grande quantité, pourrait provoquer le syndrome de Szechwan, une inhibition plaquettaire. Il a été remarqué par des dentistes dont les patients se plaignaient de saignements fréquents. Ce syndrome n'est pas encore bien compris. Si cela arrivait, il faut discontinuer la consommation du champignon et contacter un médecin. Ne pas le consommer 10 jours avant/après une opération chirurgicale. Ne pas consommer si vous êtes sous anticoagulants ou antiagrégants. Ce champignon pourrait avoir un léger effet contraceptif, donc à ne pas prendre si vous essayer de concevoir.



Comment les consommer ?

Je prépare les champignons que j'achète en poudre sous forme de thé traditionnel aux champignons.

  • Pour cela, il suffit de verser une à trois cuillères à café de poudre de champignon dans 500 ml d'eau portée à ébullition. Couvrir la casserole et laisser mijoter à petit feu pendant 15 minutes.

Attention : la préparation à tendance à monter comme du lait, pensez à prendre une grande casserole et surveillez la cuisson.


Rappel des mesures hygiéno-diététiques

D'autres mesures peuvent être mises en place pour lutter contre l'insuffisance veineuse :

  • Les bas de contention aident à éviter le retour des œdèmes. On les enfile le matin et on les retire le soir avant de se coucher.

  • La nuit, on peut surélever ses jambes pour favoriser le retour veineux.

  • L'exercice physique régulier, en particulier la marche, est certainement la mesure la plus importante et la plus efficace à mettre en place au quotidien.

  • Evitez la chaleur : bains chauds, piscine thermale, sauna, hammam Et privilégiez le froid.

  • Pensez à votre alimentation ! Mangez varié et faites le plein de fruits et légumes à chaque repas. En particulier, la vitamine C est connue pour protéger les vaisseaux sanguins et prévenir les maladies veineuses chroniques.


Résumé de l'article jambes lourdes, insuffisance veineuse, oedèmes, en infographie
Un résumé de l'article en infographie


Personnellement, je ne suis pas gâtée niveau hérédité, et je ne peux plus mettre les pieds dans un sauna sans ressortir avec des capillaires endommagés. J'espère que cet article vous servira autant qu'il le fait pour moi. Si vous voulez en apprendre plus, faites un tour sur le reste du blog. J'attends vos retours en commentaires !



Autres sources

Sur le médicament Cyclo 3 à base de fragon épineux, vitamine C et HMC :

Vigne rouge :

Articles récents    

Les informations fournies sur le blog The Herbal List ont un but purement éducatif et n'ont pas pour vocation à remplacer le diagnostic médical et le traitement fourni par votre médecin, ni à encourager la pratique de l'automédication. 

 

La consommation des plantes médicinales peut comporter des risques pour votre santé. Votre pharmacien pourra vous conseiller sur l'utilisation des plantes médicinales en accord avec votre état de santé et votre traitement médical.