Faites la guerre aux biofilms avec la Coriandre ! | Digestion, migraines, candidose et bactéries...


Photo de feuille de coriandre avec du citron
Les graines et les feuilles de coriandre sont délicieuses en cuisine | Source : Lyndsay Moe sur unsplash.com

Ne sous-estimez pas les bienfaits des graines de coriandre - coriandrum sativum, des vrais bêtes de scènes pour la phytothérapie et l'aromathérapie ! Quelle que soit leur forme, infusion, teinture ou huile essentielles, ces petites graines sont un concentré d'actifs antimicrobiens qui agissent contre de nombreuses souches de bactéries et de levures (not. candidose).


Utile en cas d'infection respiratoire virale ou bactérienne, de cystite, de mycose (candida, pied d'athlète) ou encore d'infection vaginales, elles ont tant de vertus que je parie que l'huile essentielle de graines de coriandre aura vite fait de trôner dans votre collection une fois l'article terminé !


📋 Table des matières 📋

Usages traditionnels

Usages traditionnels

Indications thérapeutiques

Composition

Sphère digestive

Système immunitaire et infections

Sphère génitale

Sphère urinaire

Sphère neurologique

Maladies métaboliques

Chélation des métaux lourds (plomb)

Cancers

Dosages

Contre-indications et effets-secondaires


Usages traditionnels


Dans la phytothérapie traditionnelle Occidentale, on recommandait l'usage de l'HE de graines de coriandre comme antalgique en application topique (=sur la peau). On connaissait aussi très bien leurs propriétés carminatives et stomachiques ; on les utilisait donc pour faciliter la digestion pendant ou après les repas.


Les Orientaux avaient aussi compris qu'elles pouvaient servir comme calmant, contre la nervosité (c.a.d l'anxiété), et l'insomnie.


Indications thérapeutiques


Composition

🍈 Pour les fruits (graines) et les feuilles (dans une moindre mesure) :

  • Des flavonoïdes, que l'on trouve dans la plupart des végétaux

  • Des triterpènes aux effets anti-infectieux, antiviraux, antifongiques et antioxydants.

  • Des aldéhydes : anti-infectieux, antiviraux, mais potentiellement allergisants.

  • De l'huile grasse, hydratante, anti-inflammatoire, tonique du cuir chevelu.

  • Huiles essentielles

  • Des coumarines hépato-protecteurs, anti-inflammatoires et neuroprotecteurs

  • Des polysaccharides (sucres)

🧴 Pour l'huile essentielle des fruits mûrs :

  • Du le linalol, principal constituant qui est anti-inflammatoire, antalgique, sédatif, antispasmodique, antiviral et antifongique.

  • Du géraniol, qui est antibactérien, antifongique, antioxydant et anti-inflammatoire.

  • Du bornéol, qui est analgésique et sédatif.

  • Des monoterpènes. Dont le limonène, qui est antiviral, anti-inflammatoire, sédatif, cholagogue, mais allergisant. De l'alpha-pinène, expectorant et mucolytique, mais qui a aussi des propriétés antivirale, antibactériennes et antifongique.

  • Des esters terpéniques aux propriétés anti-infectieuses.

  • De l'eucalyptol (1,8 cinéole), un expectorant, mucolytique, et présentent de nombreux bénéfices dans le traitement des infections virales, comme la grippe.

Avec ces informations, on voit apparaître le profil d'une plante (et surtout d'une huile essentielle), aux propriétés anti-infectieuses, qui aide évacuer le mucus, mais qui peut aussi se montrer sédative et anxiolytique, ainsi qu'agir contre la douleur.


Photo de graines de coriandre
Graines de coriandre | Source : Wikipédia

Sphère digestive

Quelle que soit la forme utilisée, tisane, teinture ou huile essentielle, les graines de coriandre facilitent la digestion et réduisent les gaz intestinaux.


Pour les utiliser, c'est très simple, il suffit de boire des tisanes de graines de coriandres après les repas (voir dosages), ou d'en mettre directement dans vos plats. Elles se marient particulièrement bien avec les carottes râpées !


Leurs propriétés anti-infectieuses et antispasmodiques en font aussi des alliées contre les diarrhées infectieuses. En ce qui concerne les infections fongiques, l'huile essentielle de coriandre éradique le candida, c'est à cet effet l'une des huile essentielles les plus efficaces contre le champignon, affectant aussi sa capacité à constituer un biofilm.


Ajouter des graines de coriandre dans vos plats pourraient aussi aider à maintenir une flore intestinale saine tout en préservant le microbiote.


Système immunitaire, infections

En 2017, des chercheurs ont déclaré dans une publication :

"L'huile [essentielle] de graines de coriandre est la seconde huile essentielle la plus importante, exhibant une activité antimicrobienne contre des bactéries à Gram-positif et à Gram-négatif, certaines moisissures , les champignons dermatophytes et filamenteux."

L'huile essentielle de graines de coriandre éradique staphylococcus aureus, les Streptocoques, Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa, Stenotropomonas maltophilia, Bacillus subtilis, S. maltophilia, Penicillium expansum, Staphylococcus aureus (not. resistant à la méthicilline) et les levures M. canis et Candida.

Une étude rapporte que leur effet est tel qu'elles son active contre la plupart des bactéries à gram négatif ou positif, à l'exception de Bacillus cereus and Enterococcus faecalis.


La particularité de l'HE de coriandre est sa capacité à enrayer le mécanisme de formation des biofilms bactériens et fongiques, voire à les supprimer purement et simplement. Pour rappel, les biofilms agissent comme un "nid" de protection pour les microorganismes, qui les protègent des agents antimicrobiens, leur permet de survivre en milieu hostile et de réinfecter l'organisme dans le futur.


Un domaine où l'huile essentielle de coriandre est particulièrement étudiée est la lutte contre les caries et les infections et mycoses buccales.

En effet, l'HE s'est montré efficace sur un très grand nombre de bactéries buccales responsable de l'apparition des petites cavités dentaires et notamment sur contre le Streptococcus mutans et ses biofilms.


Pour traiter un pied d'athlète (petite mycose qui se manifeste par la peau qui pèle entre les doigts de pied) : Utilisez 1 goutte d'HE de coriandre mélangée à une huile végétale pour traiter un pied d'athlète (petite mycose qui se manifeste par la peau qui pèle entre les doigts de pied). A appliquer deux fois par jour pendant 2 à 3 semaines.


Sphère génitale

L'huile essentielle de coriandre a été testée avec succès contre de nombreuses souches de bactéries pathogènes et de candida de source vaginale.


Petit rappel : pour utiliser les huiles essentielles contre les infections gynécologiques, il faut mettre quelques gouttes d'HE (généralement 1 à 3 gouttes), mélangées à une huile végétale, et frotter la région supra-pubienne avec le mélange, et non pas les muqueuses directement. 😱

On répète le processus deux à trois fois par jour jusqu'à disparition de l'infection.


Sphère urinaire

Les graines de coriandre ont une action protectrice sur de nombreux organes, dont les reins. Une étude a montré que la coriandre se comportait comme un néphroprotecteur lorsqu'on administrait un médicament à des rats, prévenant ainsi la survenance de l'insuffisance rénale.


Contre les infections urinaires : Appliquer 2 gouttes d'huile essentielle de coriandre sur le bas-ventre 3 fois par jour jusqu'à disparition de l'infection.


Sphère neurologique

Les propriétés neuroprotectrices de la coriandre comment à être connue. Des chercheurs ont évoqué la possible utilité des petites graines pour lutter contre la maladie d'Alzheimer, et le déclin de la mémoire avec l'âge. De manière générale, elles peuvent réduire les réactions inflammatoires qui dégradent le cerveau.


Là où nous pouvons mettre en application son usage, c'est le traitement des migraines et autres céphalées ! Des chercheurs se sont aperçu que 15 ml de sirop de coriandre par jour pendant 4 semaines éloignait les migraines. Depuis, de nombreuses recherches ont confirmé ces résultats (voire cette étude en double, non triple aveugle contre placebo !)

Pour remplacer le sirop, vous pouvez simplement ajouter des graines de coriandres à vous infusion ou vous procurer une teinture mère.


Une autre utilisation intéressante extraits aqueux ou alcoolique de graines de coriandre est la réduction de l'anxiété et de l'insomnie.


Maladies métaboliques et sphère cardio

Les graines de coriandre jouent un rôle notable dans la prévention du diabète, (en exhibant une action analogue à l'insuline) de l'athérosclérose et de l'hypertension.

Une fois les maladies contractées, leur consommation n'en devient pas moins bénéfique: Elle peut bloquer le développement des neuropathies diabétiques.


Chélation des métaux lourds

La coriandre présente une extraordinaire capacité à limiter les dommages liés à l'exposition aux métaux lourds. Mais, surtout, c'est un agent chélateur du plomb, c'est-à-dire qu'elle peut aider l'organisme à l'éliminer. Des études sur l'animal ont montré que la coriandre protégeait les dommages liés à l'exposition au plomb sur plusieurs organes, tels que le foie ou le cerveau.


Contre le cancer

C'est en tant qu'agent anti-cancer que les graines de coriandre ont les capacités les plus surprenantes :

Elles seraient capables de stopper le développement et la migration des cellules cancéreuses.


Enfin, la coriandre présente un certain bénéfice pendant la chimiothérapie et la radiothérapie, étant capable de protéger les organes contre les effets secondaires de ces traitements.


Infographie coriandre | phytothérapie, coriandrum sativum
Un résumé de l'article en infographie

Dosages usuels


En teinture : 10 à 20 gouttes, 1 à 3 fois par jour.

En décoction : une cuillère à café de graines par tasse, bouillir 10 minutes et infuser 10 minutes.

En huile essentielle : 1 à 3 gouttes 2 à 3 fois par jour en application topique ou dans une cuillère de miel.

Ne pas utiliser d'huile essentielle par voie orale chez l'enfant.



Contre-indications et effets-secondaires


Les graines et les feuilles de coriandre ne présentent aucun danger pour un usage alimentaire, si ce n'est un risque d'allergie.

L'huile essentielle de graines de coriandres devient hypnotique et anesthésiante en cas de surdosage.

Ne pas utiliser l'HE chez la femme enceinte et l'enfant de moins de 6 ans.





Autres sources

Articles récents    

Les informations fournies sur le blog The Herbal List ont un but purement éducatif et n'ont pas pour vocation à remplacer le diagnostic médical et le traitement fourni par votre médecin, ni à encourager la pratique de l'automédication. 

 

La consommation des plantes médicinales peut comporter des risques pour votre santé. Votre pharmacien pourra vous conseiller sur l'utilisation des plantes médicinales en accord avec votre état de santé et votre traitement médical.